Dans l’Etat le plus libre du monde

Bonnes feuilles



Format : 10,5 x 17,5 cm

96 pages

Prix : 9 (frais de port inclus) €

ISBN : 978-2-915694-53-6

Date de la parution : 2011-03-01



Traduit par Adèle Zwicker

B Traven

B. Traven, illustre romancier traduit en quarante langues, refusait à toute force d'avouer de son vivant qu'il avait été Ret Marut, révolutionnaire allemand de tendance stirnérienne, éditeur et rédacteur de la revue munichoise radicale Der Ziegelbrenner
(1917-1921).


Ces textes donnent une claire idée de ce que ce

« fondeur de briques » pensait de la guerre, de l’État, de la presse et de tous ces charniers immondes que l’on rougit de nommer – auxquels il oppose la nécessité d’un bouleversement mondial et total des conditions existantes.
Nous les rééditons dans notre collection de poche
« petites insomnies », la dernière édition de poche (chez Actes Sud) n’étant plus disponible.Voir également la biographie de Traven par Rolf Recknagel, L’Insaisissable, que L’insomniaque a fait paraître en 2009.

 

L’auteur : On ignore quand est né exactement l’auteur du Vaisseau fantôme, du Trésor de la Sierra Madre, de La Révolte des pendus et de tant d’autres classiques du roman d’aventure engagé.
On sait qu’il a vécu plusieurs vies, plutôt aventureuses, sous diverses identités. C’est en usant du pseudonyme de B. Traven qu’il s’est fait connaître comme romancier dans le monde entier.
Sous celui, révélé par Rolf Recknagel, de Ret Marut, il a été acteur puis pamphlétaire ; il a exercé des responsabilités dans l’éphémère République des conseils de Bavière. À la suite de quoi, traqué par la police allemande, il a dû fuir l’Europe et a commencé une nouvelle vie au Mexique, où il est mort en 1969.