Une histoire de conspirateurs annamites à Paris…

Bonnes feuilles



Format : 130 x 210

240 pages

Prix : 10 €

ISBN : 978-2-908744-66-8

Date de la parution : 2003-03-01




ou la vérité sur l’Indochine

Van Truong Phan

« On dit que l'Annamite est renfermé et que son âme est impénétrable. Mais est-ce que la France, qui est le pays de la liberté d'opinions, a jamais laissé les Annamites exposer librement leurs idées et leur sentiment ? L'Annamite est fourbe et menteur, dit-on encore. Mais quand l'Annamite s'avise de dire la vérité, si elle est désagréable, on le bâillonne, on le presécute, on le brise en mille morceaux... »


Né en 1878, Phan van Truong s’installe à Paris en 1908 où il se lie d’amitié avec Phan châu Trinh, opposant au régime colonial. Ensemble ils animent la Fraternité, un groupe d’Indochinois exilés. Suite à son emprisonnement de septembre 1914 à juillet 1915, il rédige en 1919 des Revendications du peuple annamite, adressé à la Conférence de la Paix à Versailles.
Après être rentrer au pays, il collabore au journal La Cloche fêlée, il est condamné en 1928 à deux ans de prison pour « provocations de militaires à la désobéissance dans le but de propagande anarchiste ». Il meurt à Hanoi en 1933.